Je ne sais pas qui a besoin d’entendre ça

Confession complète : J’ai volé cette idée à mon amie Loreli, mais je ne lui ai pas demandé alors ne dites rien.  De plus, le blocage de l’écrivain est une chose. Parfois, lorsque j’ai une idée d’écriture, je m’en dissuade. Je pense : « Je devrais dire ceci, mais cela ressemble beaucoup à une conversation que je viens d’avoir avec une église, un pasteur ou un conseil d’administration, et ils penseront que je parle d’eux.  Je ne peux donc pas m’en servir. ». Les pasteurs connaissent ce dilemme quand il s’agit d’llustrations dans un sermon.

Voici où mon amie Loreli vient à la rescousse. Elle a commencé à afficher des memes sur Facebook « Je ne sais pas qui a besoin d’entendre ceci… ».  C’était un effort pour donner des conseils sans cibler personne en particulier (ses enfants), alors dans cet esprit, je présente « Hey Église… » pour nous tous (pas quelqu’un de spécifique).

 

 

 

 

 

 

 

Hey Église – Vous devez réparer vos relations les unes avec les autres. Pasteur à la congrégation, de personne à personne, plus vieux à plus jeune, vous à eux. Vous tous. Il est assez difficile de dire que vous êtes bon avec Dieu et votre église est en bonne santé si vous avez des problèmes avec Ses enfants.  Ces relations brisées (même celles où vous êtes passifs agressifs les uns avec les autres au lieu de crier ouvertement) vous blessent, l’église et le travail du Royaume que Dieu veut faire dans et à travers vous et votre église.  Alors réparez-les ou au moins faites tout ce que vous pouvez. Offrez le pardon. Prolongez la grâce. Demandez le pardon. Corrigez les choses.

 

Hey Église – « Quelqu’un doit faire quelque chose à ce sujet » n’est pas une réponse acceptable à un problème.  Si vous le remarquez, Dieu pourrait vous demander de faire quelque chose à ce sujet. Un nouvel arrivant se tient seul? Allez-y. Il n’y a pas assez d’aides pour l’EVB? Faites du bénévolat. Vous comprenez l’idée. Remarquer et signaler les problèmes n’est pas vraiment un don spirituel. Dieu veut vous utiliser pour aider l’église à aller de l’avant.

Hey Église – Vous devez vraiment examiner vos horaires, décider ce que cela signifie au sujet de vos priorités, puis faire des ajustements. Je sais, je sais… mais voici la chose. Notre Père Céleste nous demande d’ordonner nos vies, y compris nos horaires autour de Lui et de Son Royaume. On nous a fait adorer. Nous avons été créés pour servir. Nous sommes conçus pour la communauté et la fraternité. Nous sommes appelés à être des créateurs de disciple. Nous tous, et pas seulement certains d’entre nous. Mon emploi du temps reflète-t-il ces priorités? Peut-être que mes enfants n’ont pas besoin de participer à toutes les activités et peut-être que je n’ai pas besoin de faire un autre spectacle et… vous comprenez l’idée. Dieu et les choses de Dieu doivent être au centre de nos vies, et non pas sur le côté jusqu’à ce que nous ayons le temps.

 

Hey Église – Ouvrez un peu votre cercle de relations.  Pour être honnête, la plupart d’entre nous parlent aux mêmes personnes chaque semaine à l’église. La plupart d’entre nous, si nous sommes honnêtes, n’avons pas eu une nouvelle personne dans notre petit groupe pendant un certain temps, si jamais.  Il y a la foule du déjeuner avec laquelle nous sortons par la suite, qui n’a pas vraiment changé. Nous avons les mêmes personnes qui sont là – si nous avons des gens qui sont là. Il faut que cela cesse. Votre église est remplie de personnes seules. Elles se présentent, sourient et disent « Salut », mais elles se sentent seules et aspirent à la communion.  Pour établir un lien significatif. Nous devons nous assurer qu’il y a de la place pour tout le monde, et ce ne sont que les gens à l’intérieur de l’église. Nous devons également être prêts et disposés à faire de la place pour les gens qui sont actuellement à l’extérieur et qui se joindront à nous.

Pour citer mon ami une dernière fois : « Je ne sais pas qui avait besoin d’entendre cela.»  Je soupçonne que la plupart d’entre nous, y compris moi-même, avons besoin de ces rappels de temps à autre. Si Dieu vous a donné un coup de pouce, veuillez lui répondre. Vous et votre église serez mieux pour ça.

 

 

 

 

Marc McAlister
Directeur du Développement Leadership et de la Santé de l’Église

ajax-loader