Télécharger [pdf]

La justice sociale

Lorsqu’il a annoncé et établi le Royaume de Dieu sur terre, Jésus s’est servi des lois de Moïse et des mots des prophètes hébreux.  Son appel en était une transformation aussi bien personnelle que sociale.  La vie chrétienne nous transforme en tant que personnes dans le but de ressembler à Christ et participer à établir la justice sociale et commencer à édifier le Royaume de Dieu. Il ne s’agit pas de soit l’un, soit l’autre mais de « l’un et l’autre/les deux » aspects de cette transformation, ce qui est une réaction décidément wesleyenne (et chrétienne).

Aussi bien la transformation personnelle que la justice sociale sont profondément enracinées dans la Bible.  Le prophète Ésaïe de l’Ancien Testament a dit : « Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue la méchanceté de vos actions, cessez (de faire) le mal.  Apprenez à faire le bien, recherchez le droit, ramenez l’oppresseur dans le bon chemin, faites droit à l’orphelin, défendez la veuve. »  (Ésaïe 1.16-17).  Paul a écrit : « Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus, pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »  (Éphésiens 2.10) 

Transformation personnelle:
Ezéchiel 11.19
Colossiens 3.1-4
Romains 8.9-11
Romains 12.1-2

Participation à la justice sociale:
Ezéchiel 45.9
Michée 6.8
Matthieu 25.31-46
Romains 15.1-4
1Timothée 6.17-19

L’Église méthodiste libre au Canada a une passion pour cette vie holistique et s’efforce de travailler avec ceux qui sont engagés dans la transformation personnelle et la justice sociale jusqu’à ce que le Royaume de Dieu soit réalisé dans toute son ampleur.  Pour plus d’informations concernant les questions de justice sociale, vous trouverez des documents décrivant notre position concernant  la compassion et les pauvres, les droits de l’homme, notre réaction face au Sida, les femmes dans le ministère, les soins palliatifs, et l’environnement.  


La poursuite de la justice sociale

Jésus annonce la venue et l’établissement du Royaume de Dieu sur la terre, ce qui est nécessaire pour instaurer la justice sociale. Le Royaume de Dieu ne pourrait exister que s’il y a une transformation de la société.  Tout ce que nous faisons pour le royaume aura un impact éventuel sur notre relation avec le monde qui nous entoure des façons suivantes :

1. Nous prendrons au sérieux les appels répétés de Dieu quant à la justice sociale dont on parle dans l’Ancien Testament aussi bien que dans le Nouveau Testament, aujourd’hui, à l’endroit où nous sommes, et dans chacune de nos vies.

2. Nous serons outragés par ce qui outrage Dieu.

3. Nous nous efforcerons de travailler en coopération/collaboration avec les gouvernements, le monde des affaires et les organismes à buts non lucratifs, pour faire avancer la justice sociale.

4. Nous serons créatifs et innovateurs dans notre façon de penser, notre planification et notre travail pour la justice sociale.

5. Nous concevrons/rédigerons des procédures qui nous permettront de réagir rapidement aux problèmes reliés à la justice sociale et aux besoins. Nous réduirons les structures organisationnelles.

6. Notre pensée, notre planification et nos structures seront basées sur des principes organiques et rechercherons les connexions organiques afin que les changements faits dans un domaine puissent affecter les autres domaines de notre ministère, de notre communauté et de nos vies personnelles.

7. Nous rechercherons la transformation personnelle et la justice sociale comme faisant partie intégrale de l’appel de Dieu dans nos vies et dans notre église. 

Ressources:

Les références qui suivent sont une excellente source d’information sur la justice sociale et des moyens d’implication dans ce processus.  L’Église méthodiste libre au Canada peut ne pas souscrire à tout ce qui y est présenté, mais là où c’est possible, nous nous joignons à ceux qui travaillent au relèvement de toutes les personnes.

Amnistie internationale a une vision d’un monde dans lequel chaque personne jouit des droits des humains qui sont enchâssés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et autres normes établies pour protéger les droits des humains. Dans le contexte de son travail destiné à promouvoir tous les droits de l’homme, cet organisme entreprend des recherches et concentre son action sur la prévention, en tentant de mettre fin aux abus sérieux de ces droits, qu’il s’agisse d’intégrité physique et mentale, de la liberté de conscience et d’expression, ou de discrimination. www.web.amnesty.org

Evangelical Fellowship Canada (une association des églises évangéliques au Canada) fait la promotion d’une compréhension chrétienne évangélique concernant les questions de loi et de politiques.  Elle intervient auprès des gouvernements et des cours de justice à propos des problèmes qui sont un sujet d’inquiétude pour les chrétiens évangéliques, en soutenant les soins aux personnes vulnérable, le caractère sacré de la vie humaine, la liberté religieuse, le mariage et la famille, ainsi que la liberté de conscience.
www.evangelicalfellowship.ca

Les chrétiens évangéliques et l’action sociale
« Evangelicals for Social Action »
  est une association des chrétiens qui cherchent à promouvoir l’engagement chrétien, l’analyse et la compréhension des problèmes importants aux niveaux social, culturel et concernant les politiques publiques. Le conseil de direction de l’ESA inclut plusieurs dirigeants proéminents de groupes évangéliques modérés et progressistes.  L’ESA met l’emphase sur la transformation des vies humaines grâce à la foi personnelle mais aussi sur l’importance d’un engagement envers une justice sociale et économique en tant que prolongement de la foi chrétienne.
http://www.esa-online.org 

Mission pour la justice internationale (International Justice Mission) est une organisation canadienne qui fait la promotion des droits humains et qui vient au secours des victimes de violence, de l’exploitation sexuelle, de l’esclavage et de l’oppression. MJI documente (relève les évidences, etc.) des cas d’abus et d’oppression et mobilise l’intervention au nom de ceux qui souffrent. Cette organisation travaille aussi à éduquer et mobiliser l’Église à rechercher la justice au nom des personnes opprimées en créant une conscientisation relative au mandat biblique relatif à l’établissement de la justice.
www.ijm.ca

Comité centrale mennonite (Mennonite Central Committee) est un organisme mennonite d’aide et de secours qui tente de démontrer l’amour de Dieu en travaillant parmi les gens qui souffrent de la pauvreté, des conflits, d’oppression et à cause des désastres naturels. Le CCM sert de canal pour des échanges mutuels en édifiant des relations transformationnelles. Le CCM s’efforce de promouvoir la paix, la justice, et la dignité de toutes les personnes en partageant leurs expériences, leurs ressources, et leur foi en Jésus-Christ.
www.mcc.org/canada or [email protected]

Sojourners est une organisation progressiste chrétienne qui s’est donnée la mission de mettre en action l’appel biblique à la justice sociale, stimuler l’espoir et construire un mouvement destiné à transformer les individus, les communautés, l’église, et enfin, le monde.  www.sojo.net ou courriel: [email protected]

Le Manuel de l’Église méthodiste libre au Canada  http://www.fmc-canada.org/images/stories/who%20we%20are/documents/Manual-French/Chapitre%207.pdf (Chapitre 7, page 3) sous « Les ministères de compassion et de justice ». 

ajax-loader