Des choses aléatoires entrent en collision

Quelques choses apparemment aléatoires sont entrées en collision dans ma tête l’autre jour, et j’ai été rappelé de quelque chose de très important concernant ce travail du Royaume auquel nous avons été appelés, créés et commandés. Ici, sans ordre particulier, sont les choses qui tournaient dans ma tête. Je vais essayer de les rassembler d’une manière utile.

Chose aléatoire #1

J’ai récemment participé à une séance d’apprentissage en ligne avec nos amis de l’EMLUSA. Une bonne partie de la lecture du cours et des questions de réflexion portaient sur l’idée que nous sommes tous des personnes uniques. Ce qui signifie que nous apprenons tous différemment et que nous établissons le meilleur lien avec Dieu à travers différentes « voies ». Cela signifie qu’un seul programme de dix semaines créé pour un large public n’est peut-être pas la meilleure façon d’aider tous les gens à se connecter profondément avec Dieu et à devenir plus comme Lui – même s’il a une très bonne vidéo mettant en vedette un très grand prédicateur.

Chose aléatoire #2

Un ami qui semble lire la plupart des choses que j’écris et qui m’envoie ensuite de douces notes « correctives » est entré en contact avec moi l’autre jour. Ils ont laissé entendre qu’il n’y avait pas de problème avec les choses saines à l’église (je paraphrase peut-être un peu – pardonnez-moi mon ami), mais notre objectif premier doit toujours être d’aider les gens qui n’ont pas une relation significative avec leur Père Céleste à découvrir un vrai Dieu qui les aime et désire être une partie très réelle de leur vie très réelle.  Un ami qui semble lire la plupart des choses que j’écris et qui m’envoie ensuite de douces notes « correctives » est entré en contact avec moi l’autre jour. Ils ont laissé entendre qu’il n’y avait pas de problème avec les choses saines à l’église (je paraphrase peut-être un peu – pardonnez-moi mon ami), mais notre objectif premier doit toujours être d’aider les gens qui n’ont pas une relation significative avec leur Père Céleste à découvrir un vrai Dieu qui les aime et désire être une partie très réelle de leur vie très réelle.

Chose aléatoire #3

J’ai vu des Leaders d’Église faire toutes sortes de plans alors qu’ils étaient appelés à assumer la responsabilité de leurs communautés. Certains de ces plans ont fonctionné, mais d’autres n’ont pas fonctionné. Et certains ne l’ont pas fait de façon très importante et douloureuse. Personne ne s’est montré. Le temps et l’argent ont été perdus. L’Évangile n’a pas été partagé. En écoutant les deux séries d’histoires, j’ai remarqué une tendance (soit dit en passant, c’est anecdotique – je n’ai pas de preuve tangible). Souvent, les choses qui « ne fonctionnaient pas » ne tenaient pas compte de la collectivité qu’elles visaient à rejoindre. Voici ce que je veux dire : des dirigeants qui peuvent ou non vivre dans la collectivité se sont assis et ont essayé de décider ce dont la collectivité avait besoin ou ce qu’elle aimerait sans jamais vraiment parler aux gens de la collectivité. Cela semblait être de bonnes idées, mais cela n’était peut-être pas été les bonnes idées pour cette communauté particulière.

Des Choses aléatoires entrent en collision

 Voilà où toutes ces choses aléatoires ont atterri dans ma tête. Les programmes, les événements et les programmes ont tous leur place. Tout peut être utile, mais ils ne sont pas tout. Quand nous essayons de disciple quelqu’un pour l’aider à devenir plus comme Jésus, ou que nous essayons de planifier quelque chose qui nous aidera à prendre la responsabilité de notre communauté, nous ne pouvons jamais oublier qu’il y a des créations uniques de Dieu à l’autre bout de nos programmes et plans, et nous devons les traiter comme tels. Pas en tant que cibles ou consommateurs pour nos idées, nos plans et nos leçons.

Voilà où toutes ces choses aléatoires ont atterri dans ma tête. Les programmes, les événements et les plans ont tous leur place. Tout peut être utile, mais ils ne sont pas tout. Quand nous essayons de disciple quelqu’un pour l’aider à devenir plus comme Jésus, ou que nous essayons de planifier quelque chose qui nous aidera à prendre la responsabilité de notre communauté, nous ne pouvons jamais oublier qu’il y a des créations uniques de Dieu à l’autre bout de nos programmes et plans, et nous devons les traiter comme tels. Pas en tant que cibles ou consommateurs pour nos idées, nos plans et nos leçons.

 

 

 

Marc McAlister
Directeur du Développement du Leadership et de la Santé de l’Église, L’Église Méthodiste Libre du Canada

ajax-loader